Page 51 sur 55

Modèle Continental Mark II

Posté : mar. 29 08 2017- 09:51:03
par Roger Zimmermann
Désolé de te décevoir!
Entre-temps, le moteur est pratiquement complet. Il manque les fils de bougie et d'autres bricoles du même genre.

886 Engine paint.JPG


887 Engine paint.JPG


888 Engine paint.JPG


889 Engine paint.JPG


La suite? je profite du beau temps qu'il fait pour faire les sièges à l'extérieur car le bois fait beaucoup de poussière. Ceux-ci sont en bois et seront recouverts de cuir.

891 seats.JPG


890 seats.JPG

Modèle Continental Mark II

Posté : mar. 29 08 2017- 10:04:35
par bowtie2
des mains d'or...

Modèle Continental Mark II

Posté : mar. 29 08 2017- 14:20:39
par jph
Rien à dire tout a été dit les mots manquent dans le dictionnaire

Modèle Continental Mark II

Posté : lun. 4 09 2017- 02:01:41
par FOREST
Je suis sûr que ce moteur tourne.

Modèle Continental Mark II

Posté : lun. 4 09 2017- 08:40:41
par Roger Zimmermann
Illusion, illusion! Non, il ne tourne pas....Sauf les poulies!

Modèle Continental Mark II

Posté : mar. 3 10 2017- 11:48:24
par Roger Zimmermann
Catastrophe! En vérifiant la place disponible pour les moteurs des vitres arrière, je remarque qu'ils sont plus hauts que le profil de l'assise du siège. Il est évident qu'une modification doit être réalisée: ou faire l'assise plus plate et raccourcir le dossier ou changer la position des moteurs. Comme ceux-ci sont rehaussés par un détail du plancher, j'aurai la place nécessaire en les installant dans la cuvette du plancher, comme montré ici:

892 new position.JPG


893 new position.JPG


De nouvelles fixations sont à refaire, tout comme un nouveau support entourant les moteurs. Comme on le voit sur les images, il y a un angle entre le moteur et l'axe allant vers le module de la vitre. Pourquoi ne pas faire simple pour une fois et utiliser un ressort hélicoïdal? La solution me plaît et je fais les pièces d'adaptation nécessaires. J'installe le tout et fait un test: mer.e et remer.e: lorsque l'effort est trop grand, le ressort s'enroule ou se déroule selon le sens de marche...Il ne me reste plus qu'à faire des joints de cardan...Ce ne sont pas les premiers joint de cardan que je fais, c'est simple mais il y a beaucoup d'usinage et ça prend du temps.

894 installed motor.JPG


895 installed motor.JPG


Le joint de cardan serait à sa place pour une transmission de camion...Je n'ai pas voulu faire plus petit:

896 universal joint.JPG


Après avoir peaufiné le système des vitres, celles-ci montent et descendent sans souci et plus régulièrement qu'avant. De plus, le siège arrière va pouvoir être installé!

Après un bon mois passé chez le chromeur (il fait des agrandissements, il faut croire que son affaire tourne), j'ai pu aller chercher le probablement dernier batch de pièces:

898 fourth batch chromed.JPG


Il semble que tout est bien chromé; c'est chaque fois un peu une aventure.

Je continue avec les sièges et faisant le placet avec les formes qui, je l'espère, sont conformes:

899 with seats.JPG


Il y a quelques semaines, j'avais mesuré la longueur et l'emplacement des leviers de l'accoudoir central. Hélas, la feuille est perdue...Comme le propriétaire des Mark II les a vendues (Oh, pas bien loin, mais ce n'est plus si simple d'y avoir accès), je me dis que ça ne doit pas être si compliqué de faire ce mouvement. Avec un modèle en carton agrandit 5 fois, je tâtonne et trouve finalement l'emplacement des axes et longueur des leviers que je traduits en métal. L'accoudoir est aussi un mélange de laiton et bois, le laiton étant plus facile à visser que le bois.

901 rear seat.JPG


900 rear seat.JPG

Modèle Continental Mark II

Posté : mar. 3 10 2017- 13:09:10
par ch-martel
Quand tu l'auras finie, tu vas pouvoir l'échanger contre une neuve... Elle aura la même valeur !

Modèle Continental Mark II

Posté : jeu. 5 10 2017- 09:36:37
par Phil_Palavas
Roger Zimmermann a écrit :Comme on le voit sur les images, il y a un angle entre le moteur et l'axe allant vers le module de la vitre.

En lisant ça, j'étais prêt à lancer en forme de plaisanterie qu'il "suffirait" de faire des joints de cardan à l'échelle.


Mais voilà...
Roger Zimmermann a écrit :Il ne me reste plus qu'à faire des joints de cardan...

Avec photos à l'appui bien sûr.


Roger, ce que tu fais est incroyable 8O

Modèle Continental Mark II

Posté : ven. 6 10 2017- 09:11:25
par Roger Zimmermann
Merci pour les commentaires!

Modèle Continental Mark II

Posté : lun. 27 11 2017- 13:06:37
par Roger Zimmermann
Pour les quelques fidèles, je continue la description des travaux. J'envisage au début octobre de commencer à préparer la carrosserie pour la peinture. Suis-je sûr qu'il n'y a pas quelque chose à fabriquer avant qu'il ne soit trop tard? Oui, il reste un détail que j'ai toujours repoussé: les deux conduits métalliques pour les torches électriques des portes. La porte de gauche a 11 fils qui passent par ce conduit; la porte de droite en a nettement moins. De plus, ce conduit forme un coude à 90 degrés, ce qui ne va pas faciliter le passage des derniers fils...
Après diverses tentative "d'amélioration" du cheminement, j'en arrive à la conclusion que la forme du conduit d'origine est la bonne...Voici ce que ça donne:

902 conduit.JPG


Je passe ensuite à la carrosserie en préparant le coffre et le capot. Pas de bol: le capot est tombé; la chute a provoqué quelques dégâts. C'est comme ça quand on veut faire croire qu'on a 3 mains!
Après les quelques corrections, je passe à la coque. Le toit est assez facile (je verrai ensuite que j'ai loupé deux inégalités), par contre, les flancs sont plus délicats:

903 body work.JPG


Entre-temps, la peinture du cuir est arrivée. Comme le travail de recouvrir sièges et autres pièces d'intérieur me plaît mieux que le ponçage, je me lance dans cette brèche. Quelques pièces sont recouvertes de cuir dont l'épaisseur varie entre 0.1 et 0.2mm:

904 Trim parts.JPG


Mon stock de cuir:

905 Leather.JPG


Il y a plusieurs teintes, ce qui n'est pas bien important. Par contre, je lutte pour avoir un maximum de cuir fin, parfois en usant de méthodes peu orthodoxes: j'ai du cuir brun foncé dont le grain est régulier mais bien trop épais. J'ai tenté de séparer la couche superficielle du reste et ça fonctionne. Pauvre bête, je la tue une fois de plus!

Le siège avant est en bonne voie de finition:

906 front seat.JPG


L'arrière des dossiers du siège avant:

907 front seat back.JPG


Cette partie n'est pas totalement terminée: il manque encore les deux "robe cords" et les pièces chromées qui vont avec et qui viennent d'être fabriquées.

Passons aux panneaux de porte:

908 door trim.JPG


L'arrière de celui de gauche: est-ce que j'arriverai à brancher tous ces fils?

909 many wires.JPG

Modèle Continental Mark II

Posté : lun. 27 11 2017- 13:24:47
par Roger Zimmermann
D'autres pièces ne sont pas recouvertes de cuir, comme la commande A/C, mais peintes de la même teinte. Cette couleur cuir tient bien sur le cuir, mais pas trop bien sur une surface métallique. Comme il n'y aura en principe pas de manipulation à l'intérieur, je gicle d'abord une couche de surfacer, puis la teinte cuir. Ce procédé a une meilleure accroche que le bleu directement sur le laiton:

910 AC controls.JPG


L'entourage du ciel est complété avec rétroviseur et pare-soleil mobiles:

911 mirror and sunshades.JPG


Entre-temps, j'ai terminé le siège avant:

912 Front seat ready.JPG


Logiquement, je passe au siège arrière qui est un peu plus délicat à faire car le dossier a un accoudoir intégré. Pour être sûr que le tout a la bonne largeur, je dois installer provisoirement les panneaux latéraux. La base du siège est prête:

913 rear seat.JPG


A cause de cet accoudoir mobile, le dossier a pris beaucoup de temps et ce n'est pas parfait: la pièce en cuir qui doit fermer la cavité pour l'accoudoir est malmenée lorsque l'accoudoir est relevé. Lorsqu'il est abaissé, les bords du cuir font un peu des dentelles. Bon, ce n'est qu'un modèle!

914 rear seat.JPG


915 rear seat.JPG


La suite? il reste à terminer le haut des panneaux intérieurs.

Modèle Continental Mark II

Posté : mer. 27 12 2017- 14:02:38
par Roger Zimmermann
Après le travail du cuir (pratiquement terminé), il faut continuer avec ce qui est en attente. Les lecteurs se souviennent peut-être que les lettres et petits emblèmes à nickeler n'étaient pas satisfaisants. De plus le pare-chocs inférieur avant avait un défaut d'adhésion du chrome. J'ai donc apporté ces pièces pour que le chrome et nickel soit enlevé. C'est maintenant que je m'occupe de polir les lettres, faire les dernières pièces à chromer et polir le pare-chocs.
Je fais 3 ensembles: la cage des lettres à nickeler:

916 letters.JPG


un arbre avec pare-chocs et 3 pièces qui peuvent supporter un courant important et un autre arbre avec des pièces délicates supportant peu de courant. Certaines pièces ne sont tenues à l'arbre que par un petit point de soudure à l'étain; j'espère que rien ne sera perdu.

917 the last batch.JPG


Juste avant d'aller apporter les pièces, je vois que quelques unes sont toujours dans la vitrine! Je les ajoute donc à l'arbre "délicat". En comparant la photo du haut et celle du bas, vous pourrez voir ce qui a été ajouté.

918 completed tree.JPG


Le chromeur me promet que les pièces seront prêtes avant Noël, toutefois sans préciser de quelle année...Sans trop y croire, je téléphone le 21 décembre et il me dit que c'est prêt! (alors que ça a pris 3 semaines pour déchromer). Rien n'est tombé, les pièces sont bien chromées. Il me reste à ouvrir la cage des lettres et là, c'est la douche froide: toutes les lettres sont collées ensemble et à la cage, je ne peux rien ressortir! Il ne me restera plus qu'à rapporter la cage en janvier et trouver une autre méthode, à moins que je ne décide que les lettres sont plaquées or (donc de fait couleur laiton) et qu'un coup de laque après un nouveau polissage permettre de clore ce chapitre. On verra.

Parmi les pièces nouvellement chromées, il y a 4 guides pour les câbles de bougie C'est donc le moment d'ajouter ces éléments au moteur. C'est en faisant les câbles et capuchons que je constate que ma vue commence à se dégrader, lunettes ou pas lunettes. C'est le moment d'arriver au bout!

919 with spark plug wires.JPG


L'évidence est là: il me faut continuer avec la préparation de la carrosserie. La partie principale de la coque étant plus ou moins terminé, je passe aux portes et ailes avant:

920 Body shop.JPG


Comme le couvercle du coffre et le capot sont terminés, il est temps de peindre l'intérieur de ces pièces:

921 final paint.JPG


922 final paint.JPG


Il arrive parfois de prendre des décisions qui dérogent à l'aspect original: le modèle réel a une isolation de capot recouvrant tout l'intérieur, sauf un cercle au dessus du filtre à air. Si je fais cette isolation (mais comment et comment la fixer?), on ne verra plus la structure intérieure du capot. je décide donc de ne pas faire cette isolation et de coller quand même un film de vinyl noir reproduisant le carton goudonné collé à l'intérieur. La photo ci-dessous montre ces ajouts pas encore collés pour le couvercle du coffre, le capot aura le même traitement.

923 insulation.JPG


Et on continue avec le ponçage:

924 the sanding booth.JPG


La cuisine est parfois bien utile!
Comme vous pouvez le constater, la coque est fixée au châssis pour cette opération car les ailes avant doivent être supportées par le châssis; ceci permet de vérifier si l'alignement est correct.

Modèle Continental Mark II

Posté : sam. 3 02 2018- 12:11:07
par Roger Zimmermann
Le ponçage est long et emm..dant! Je change de thème car de toute façon, il reste des pièces à fabriquer avant que la peinture finale ne soit réalisée.
Je passe aux conduits d'air frais. Il y a un "T" derrière les cages de roue; ce qui va tout droit apporte de l'air extérieur frais dans l'auto. Ces pièces seront partiellement cachées mais j'ai envie de les ajouter. D'origine, il s'agit de tuyau flexible, ce que je ne peux pas faire car il ne sera pas possible de connecter la partie libre au conduit monté sur l'auvent. Je fais ces pièces (gauche et droite) en tube de laiton. La forme est un peu torturée mais, même si l'aspect est marginal, ce n'est pas grave:

925 Air duct.JPG


926 Air duct.JPG


J'estime que le moment est venu de faire un peu de peinture. C'est au tour des cages de roue de recevoir une couche de bleu. La cuisine est de nouveau la place idéale...:

927 Spray booth.JPG


928 Paint.JPG


Ensuite, j'isole la carrosserie pour ne laisser libre ce qui doit être peint:

929 Masking the body.JPG


Et je gicle:

930 Spray booth.JPG


Une fois le papier enlevé:

931 Painted firewall.JPG


932 Painted firewall.JPG

Modèle Continental Mark II

Posté : sam. 3 02 2018- 12:32:52
par Roger Zimmermann
Même si cette peinture double couche sèche vite, je préfère laisser quelques jours avant de manipuler. Ce n'est pas le travail qui manque...Passons à tout autre chose: les butées du pont arrière. Je pourrais les faire en laiton; cependant, j'ai envie que le pont arrière soit retenu pas quelque chose de flexible en bout de course. Ceci complique un peu l'affaire, j'essaie de faire simple: une base qui sera vissée au châssis (il faut encore faire les trous; je ne pouvais pas les faire avant de connaître la position exacte du pont); sur cette base, je soude des bricoles pour "engrener" la matière souple qui ne colle pas, puis deux petites formes. J'ai encore un reste de produit de Dow Corning vieux de...35 ans. Est-ce que ça va encore le faire? Je mélange les deux produits, les verse dans les formes, mets la base avec ses crochets et je chauffe le tout à environ 100°C pour 5 minutes. Et ça marche!

933 axle bumpers.JPG


Puisque que c'est à la mode, je me fais une petite réunion au sommet: est-ce je fais les conduites de frein, d'essence, de fréon et à dépression? Le résultat après des jours de palabres: oui pour les conduites de frein, oui pour celle d'essence, oui encore pour les conduites d'A/C. Oui partiel pour les conduites à dépression: seulement les plus grosses comme celle qui va au booster. Je laisse tomber les presque mille qui vont aux accessoires car, à force de surcharger le bateau, il risque de couler!

Voici un résultat partiel:

934 brake main line.JPG


935 Brake line.JPG


En arrière plan la conduite principale qui a foiré. Je pourrai utiliser le métal pour d'autres conduites. Le grand truc noir qui émerge de nulle part est la conduite flexible allant du maître-cylindre au répartiteur sur le châssis. Il sera mis à la bonne longueur lors du montage final.

Modèle Continental Mark II

Posté : dim. 4 02 2018- 07:11:53
par Phil_Palavas
Toujours passionnante, cette entreprise :wink:

Ôte-moi d'un doute : les conduites de frein et d'essence, tu les fais en fil (genre corde à piano), ou vraiment en tube ?
Vas-tu devoir enlever tout ça pour peindre le châssis ?

Modèle Continental Mark II

Posté : dim. 4 02 2018- 09:12:16
par Roger Zimmermann
Tu n'as plus à douter: même si je suis un peu fou, ces conduites sont en fil de laiton de .5 mm pour les freins et .8 mm pour l'essence. Et oui, il faut tout enlever pour peindre le châssis, mais ce n'est pas très compliqué!

Modèle Continental Mark II

Posté : mer. 28 02 2018- 23:26:47
par bowtie2
Ouf, j'ai bien cru, que Roger allait nous annoncer un freinage hydraulique fonctionnel! :-D

Modèle Continental Mark II

Posté : dim. 4 03 2018- 18:02:33
par Roger Zimmermann
Les freins hydrauliques, j'y ai cru il y a...longtemps, quand j'ai commencé la première version de l'Avanti. Les problèmes étant insurmontables, j'ai fait une croix là-dessus.

On continue avec les conduites...pleines, celles de l'A/C:

936 More lines.JPG


937 AC lines.JPG


L'évaporateur étant dans le coffre, il y a deux conduites qui longent le châssis.
Toutes ces conduites de frein, essence et A/C sont plongées dans le bain pour étamer. Je continue avec la peinture du pont arrière; pour le faire, tout est mis en pièces et assemblé une fois la peinture sèche. J'ai ajouté les deux câbles pour le frein à main. Il pourrait bien ne pas être fonctionnel à cause de ce détail:

Hand brake lever.JPG


Le câble émergeant du tablier doit faire une courbe de presque 90°, or le câble est trop rigide pour ce petit rayon. Ce n'est pas bien grave...Celui de l'Avanti est fonctionnel, sauf que la poignée pour l'activer est près de la console centrale et inaccessible à cause du volant. Le seul qui fonctionne à merveille est celui de la Toronado car la pédale est tout à gauche et peut être facilement poussée.

938 rear axle.JPG


Lors de ces travaux, la carrosserie a bien séché et est prête à être mise sur le châssis pour peinture. A mon désespoir, je constate qu'à divers endroits il y a des petits trous. Est-ce que je l'ai pas vu avant de subir une intervention pour éliminer la cataracte secondaire de l'œil droit? Je tente de boucher ces trous avec du mastic cellulosique, mais ils sont petits et le mastic ne rentre que dans quelques uns. Je constate aussi que la surface incriminée est tendre. Il doit y avoir une réaction que je n'ai pas maîtrisé. Il ne me reste plus qu'à gratter toutes les zones "attaquées" et utiliser du mastic 2 composantes. Bref, je ne suis pas heureux. Dans les théories possibles, il y a le primer industriel rouge que j'ai utilisé au départ. Il a l'air d'absorber l'eau de ponçage et si de la peinture est appliquée avant que cette eau ne s'évapore, il y a des soucis.

J'avais relaté que la seconde tentative de nickeler les lettres "Continental" s'était soldée par un échec. Après que le chromeur ait démétallisé la cage, je polis à nouveau les lettres et les soude à l'étain sur une petite languette de laiton avec le minimum possible de soudure. Je profite aussi de faire l'antenne en position rétractée ce qui, sur ce modèle, est un gros défaut à mon avis: dans cette position, l'antenne émerge encore de 215 mm de la carrosserie. Sur Cadillac, les antennes à dépression pouvaient être rétractées complètement...

940 Antenna.JPG


Voici ce que j'ai apporté il y a quelques jours:

941 Last batch.JPG


Une autre théorie des soucis de carrosserie est que je n'ai pas laissé assez de temps pour le séchage. Je laisse donc plusieurs jours entre deux opérations et je fais autre chose, par exemple les butées rectangulaires en caoutchouc sur le trapèze inférieur. La petite butée ronde est elle en laiton et suffisamment courte pour que les butées en caoutchouc contactent en premier le châssis.

942 A arm.JPG


Je m'occupe aussi du ciel en collant de l'étoffe sur la coque. L'excès de tissu sera éliminé en temps voulu.

943 Headliner.JPG

Modèle Continental Mark II

Posté : lun. 5 03 2018- 05:40:06
par Phil_Palavas
Roger Zimmermann a écrit :Le câble émergeant du tablier doit faire une courbe de presque 90°, or le câble est trop rigide pour ce petit rayon.
En quelle matière est ce câble ? Du gros fil de nylon (fil de pêche) pourrait peut-être convenir...


Roger Zimmermann a écrit : Je profite aussi de faire l'antenne en position rétractée ce qui, sur ce modèle, est un gros défaut à mon avis: dans cette position, l'antenne émerge encore de 215 mm de la carrosserie. Sur Cadillac, les antennes à dépression pouvaient être rétractées complètement...
Pas avant 1954 ;) Lincoln n'avait donc qu'un peu de retard.

Modèle Continental Mark II

Posté : lun. 5 03 2018- 10:19:47
par Roger Zimmermann
Le câble est métallique et il est soudé à la poignée. Du fil nylon pourrait prendre le "virage", mais je vois assez mal de le souder!
mea culpa: avant 1954 je ne connais pas trop les antennes...En 56, Cadillac avait une antenne électrique, mais Continental est resté coincé avec ce truc mal foutu.