Page 1 sur 1

La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : dim. 18 01 2015- 13:15:24
par Serge SEYRANIAN
bonjour,

La Toronado
En 1966, les évènements majeurs pour moi ont été : la Coupe du Monde de Foot ball en Angleterre, l' introduction de la minijupe en France et aussi l' Oldsmobile Toronado au salon de l' auto à Paris. Je m'en rappelle bien, surtout .... la minijupe. Pour la Toronado, dont le nom s'apparentait à celui de l' aspirateur de mes parents de marque Tornado, je ne sais plus si sa présentation en France s' était déroulée en 66 ou en 67. A l' époque, le salon de l' Auto de Paris avait lieu tous les ans, à la Porte de Versailles. J' y allais à chaque édition avec un copain. Nous ramenions chacun au moins trente kilos de documentation que nos mères s' empressaient de jeter quelques jours plus tard. Sans le savoir, elles mettaient à la poubelle des documents qui m' auraient permis de financer une Corvette C7. Pour être raisonnable, on va dire plutôt une Chevrolet Spark....en leasing. C'est quand même la crise, paraît il, sauf pour les annonceurs sur Ebay.

Image

Visiblement les gars de chez Oldsmobile n' avaient pas reçu le même cahier des charges que ceux qui avaient dessiné la Renault 4. Ce coupé immense possédait un capot long et large faisant paraitre ridicule celui de la Jaguar type E. La grille de calandre chromée ressemblait au presse purée de ma maman. Deux butoirs verticaux entouraient la calandre et formaient un véritable bouclier qu'il valait mieux éviter en cas de collision. Les phares s' escamotaient automatiquement. Les ailes avant avec leurs passages de roues très prononcés caractérisaient un design novateur. Et je ne parlerai pas du panneau de custode, un chef d'oeuvre d'emboutissage. Deux grandes portes sans encadrement de vitre équipaient cette auto. C'est plus tard, quand j'ai travaillé sur les portes sans cadre de certaines Renault, que j' ai pris conscience de la prouesse technique . C'est un des exercices les plus difficiles en carrosserie auto car il faut assurer l' étanchéité, ne pas créer de difficultés de fonctionnement, et ne pas générer de bruit en dynamique. Plus la porte est longue, plus c'est délicat à mettre au point. Et dans ce cas précis, la porte était plutôt du genre "King size". Ils ont bien travaillé dans le Michigan.

Quant à la motorisation, Olds avait choisi un gros V8 de près de 7 litres de cylindrée. La vieille firme avait frappé très fort car l' auto était une traction avant . Au moins avec cette auto, le passager du milieu de la banquette arrière n' était pas à califourchon sur le tunnel de transmission.

Le maillon faible de cette automobile était l' utilisation de freins tambours. Un peu léger pour stopper un truc de deux tonnes. Ensuite, des freins à disques ont remplacé les tambours. Plus tard, le design de la Toronado a évolué mais le style de la voiture me parut moins novateur et surtout moins radical.

Le modèle réduit
Solido (la firme établie à Oulins) a sorti en Février 1967 la Toronado au 1/43 avec l' éclairage de l' habitacle. Cette nouveauté était hélas beaucoup trop chère pour moi à l' époque. Il a fallu attendre presque vingt années pour que j'achète cette miniature au prix de 80 francs (12 euros). La passion exige la patience. Verem, société française, avait eu la bonne idée d' utiliser les anciens moules de Solido. Mis à part la gravure du châssis marqué VEREM et la suppression de la fonction plafonnier , la miniature est pratiquement semblable au modèle Solido. J'ai choisi la teinte cuivre rouge.

Image

C'est un modèle en zamak, châssis, carrosserie, pare-chocs et roues (avec des pneus caoutchouc). On retrouve les pare chocs généreux de la version grandeur nature. Je conseille de les polir avec de la paille de fer très fine afin de supprimer les traces de marbrures de la matière. Avec 2 portes ouvrantes sur un habitacle détaillé, la miniature possède une suspension active. Le démontage est aisé par l' intermédiaire de deux vis cruciformes.

Image

C'est sur un modèle réduit possédant des éléments ouvrants que la dextérité de l'outilleur est appréciée . Ici, les portes aux charnières discrètes s'ajustent parfaitement à chaque fermeture.
Les phares ne sont pas escamotables comme sur la version grandeur nature. Les feux translucides sont rapportés dans le bouclier arrière. Des panneaux intérieurs en plastique équipent les portes, détail assez rare dans les sixties . La planche de bord reçoit la gravure de quelques tachymètres. Le volant possède les branches "tulipées" caractéristiques des autos américaines de cette période. Le modèle réduit roule bien mais ce n'est pas sa vocation dans mes vitrines. En démontant la miniature , les traces du réseau électrique nécessaire à la fonction éclairage de la version Solido sont visibles.

Image

Ce modèle se fait un peu rare sur le Web à l' état neuf et il y a plus de chances de le trouver dans une bourse ou une brocante. Le réalisme du modèle réduit montre le savoir-faire de la société Solido à une époque où ces autos ne s' adressaient pas encore aux collectionneurs.

Bon Dimanche
A bientôt
Serge

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : dim. 18 01 2015- 13:57:05
par Michel WURTZ
:BI:

arrrr les bonnes années : " l' introduction de la minijupe en France " ...

:lol:

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : dim. 18 01 2015- 14:00:43
par Yves DEVAUX
Je me souviens des mini jupes et du Tornado pour l'avoir eu en mains très souvent. :lol:
Quand à la Toronado très belle présentation.
Merci

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : lun. 19 01 2015- 09:05:39
par Roger Zimmermann
C'est une auto qui m'a marqué; la preuve: viewtopic.php?f=33&t=1090
En Suisse, elle a été présentée en 1966.

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : lun. 19 01 2015- 11:44:48
par Serge SEYRANIAN
bonjour,

Chapeau Roger , j'ai un peu de difficultés à trouver les mots tellement c'est beau !!!!! c'est travail d' artiste !!!
Bonne journée
Serge

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : lun. 19 01 2015- 12:11:49
par Roger Zimmermann
Merci! Un peu plus bas, il doit y avoir le reportage lors de la rénovation/reconstruction de l'Avanti, toujours au 1:12. La Mark II qui m'occupe maintenant (et pour un bout de temps) est le 3ème et probablement dernier modèle de ma "production".

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : lun. 19 01 2015- 18:29:32
par jph
:post:
Serge SEYRANIAN a écrit :bonjour,

Chapeau Roger , j'ai un peu de difficultés à trouver les mots tellement c'est beau !!!!! c'est travail d' artiste !!!
Bonne journée
Serge


En toute amitié :wink:

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : lun. 19 01 2015- 18:31:32
par jph
Roger Zimmermann a écrit :Merci! Un peu plus bas, il doit y avoir le reportage lors de la rénovation/reconstruction de l'Avanti, toujours au 1:12. La Mark II qui m'occupe maintenant (et pour un bout de temps) est le 3ème et probablement dernier modèle de ma "production".


:post:

En toute amitié :wink:

Re: La miniature de la semaine 03 : la Toronado

Posté : mer. 21 01 2015- 16:35:44
par Rapace1er
Bonjour Serge,

Merci pour ce partage.

Sébastien